6 activités de permaculture simples à faire avec les enfants en été

Il fait beau, il fait chaud. Voici quelques idées pour cultiver la permaculture tous ensemble pendant la pause estivale. Pour tous les âges, avec ou sans jardin. (Parce que la permaculture c’est bien plus large que le jardinage)

mandala

Créer un mandala végétal est une belle façon de partager un moment ensemble, une autre manière de se régaler des couleurs de l’été, une magnifique opportunité de laisser la créativité s’exprimer, avec des moyens à la portée de tous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le principe est tout simple. Choisissez un endroit calme, dégagé et frais si possible car cette activité peut nécessiter un peu de temps… gare aux coups de soleil! Un coin de forêt, de terrasse ou même le sol de la cuisine feront parfaitement l’affaire. Choisissez un point central qui sera le départ de votre mandala, un dessin concentrique, symétrique (ou pas) qui nous ramène au calme et à la beauté des choses. Autour de votre point central, disposez des éléments naturels dont vous disposez. Pétales de fleurs, légumes, graines, bâtons, feuilles, cailloux, etc… soyez créatifs mais prélevez les végétaux avec parcimonie et commencez avec ce que vous trouvez au sol. Prenez vraiment le temps de déposer un à un vos petits trésors.  Un mandala réalisé à plusieurs demandera aux participantEs de la bienveillance et de la communication pour arriver à travailler ensemble. C’est donc une belle expérience, sur le plan esthétique mais aussi sur le plan humain.

L’été est le temps de l’abondance (un des trois piliers éthiques de la permaculture). Fruits, légumes et céréales sont enfin mûrs et nous profitons de ces récoltes au jardin ou sur les étals des marchés. C’est aussi le temps de la pause, des vacances, des retrouvailles, un temps pour souffler, pour se recentrer. Faire un mandala, c’est une joyeuse façon de célébrer tout cela!

plantes aromatiques

L’été est également la période des senteurs et des couleurs. Les plantes aromatiques exhalent leurs parfum au soleil. On peut profiter de leurs bienfaits en tisane, dans la cuisine, au jardin, ou sur le rebord de la fenêtre. Découvrir de nouveaux goûts. Observer les abeilles qui butinent. On peut aussi se « fabriquer » un parfum en frottant des plantes aromatiques sur notre peau. Lavande, menthe, verveine, mélisse mmmmmmh!

permaculture enfant menthe

énergies renouvelables

La canicule n’est pas toujours simple à supporter. Mais c’est aussi une période propice pour expérimenter et s’interroger sur la puissance de l’énergie solaire et la ressource précieuse que cela peut représenter pour nous. En période de chaleur, pas besoin de panneau ou de four solaire… ça marche en direct, c’est simple et c’est gratuit! Faites fondre une barre de chocolat sur votre tartine du goûter ou faîtes chauffer l’eau de la tisane en les laissant dehors ( pour plus de suspens, vous pouvez chronométrer), jouez à faire un test comparatif en posant deux cailloux, l’un au soleil et l’autre à l’ombre etc. Des points de départ tout simples et rigolos pour des discutions intergénérationnelles sur les énergies renouvelables.

bottle-close-up-colors-92327

Et bien sûr c’est aussi le moment de parler de la ressource en eau. Si ce n’est pas encore fait, vous pouvez pailler vos plantes (même en pots) pour réduire l’évaporation. Les jeunes aiment bien les challenges, mettez-les au défi (sans compétition, plutôt en travail d’équipe) de trouver une deuxième utilisation pour un maximum d’eau utilisée dans la maison. L’eau de lavage des légumes, des mains, les fonds de verres et de bouteilles d’eau non consommés… vous en faîtes quoi?

cabanes

J’ai lu récemment que la plupart des adultes possédant une conscience écologique développée avaient des souvenir de constructions de cabanes dans leur enfance. Passer des moments positifs en nature est le meilleur moyen pour nous donner (encore plus) l’envie de la protéger. Au parc, dans la forêt, au fond du jardin, construisez un petit nid tous ensemble. Si vous n’avez pas assez de matériaux à disposition, pourquoi ne pas faire une mini cabane (pour les écureuils, les escargots, les lutins,…). Et sil fait trop chaud, rendez-vous au bord de l’eau!

permaculture enfants cabane

zéro déchet et locavorisme

Pendant les vacances, on peut d’avantage prendre son temps.  Un moment idéal pour ralentir vraiment et expérimenter une vie plus authentique. Déjouez les pièges de la conso et flânez au marché local plutôt qu’au centre commercial. Amusez-vous et découvrez de nouveaux potentiels en faisant les choses vous-même. Par exemple, vous pouvez fabriquer de délicieuses glaces en mixant des fruits congelés avec un peu de lait ou de yaourt (de brebis ou végétal pourquoi pas) plutôt que d’acheter des desserts glacés sur-emballés et contenant des additifs. En plus les enfants adorent faire la cuisine.

Vous pouvez aussi décider de refuser les pailles, les boissons en contenants individuels, les couverts jetables,… Moins de déchets, une meilleure santé et de bons moments ensemble à la clé!

permaculture enfants marché (2)

cercles de parole

L’été, c’est enfin une saison privilégiée pour être ensemble. Pendant le reste de l’année, chacun court de son côté après son planning et ses activités. Pendant les vacances, on se pose en famille, entre amis, on expérimente la vie de groupe autrement. C’est l’occasion d’explorer certains outils de la permaculture sociale, pour apprendre à mieux vivre ensemble. Et si vous proposiez un petit temps, hors du temps, de temps en temps? Un moment d’échange et de parole, tout simple. Au début (ou à la fin) de la semaine, on s’assoit tous ensemble et on prend le temps de s’écouter. ChacunE son tour prend la parole et fait son bulletin météo intérieur: grand soleil, nuages ou orage dans mon cœur? Pourquoi? Quels sont mes besoins, mes envies?.

permaculture intergénérationnel (2)

Mais attention, pour plus de bienveillance il y a des règles du jeu à respecter:

  1. Celui ou celle qui parle tient dans ses mains le « bâton de parole », un objet de vôtre choix symbolisant le fait qu’on ait pas le droit d’interrompre la personne qui parle. On l’écoute sans intervenir, du début à la fin et on attend d’avoir à notre tour le bâton de parole dans les mains pour ouvrir la bouche.Pas toujours facile… Mais on s’améliore avec un peu d’entraînement !
  2. On est là pour parler de soi-même, de son ressenti personnel, des sentiments qui nous traversent, pas pour énumérer des reproches aux autres. ChacunE veille donc  à commencer ses phrases par « je » et à exprimer ses propres sentiments, sans jugement. Attention, cette règle est encore plus difficile à respecter que la précédente! Mais le jeu en vaut la chandelle je vous assure 😉
  3. Cet exercice peut être très fort émotionnellement. Écoute, respect et accueil de l’autre sont les maîtres-mots. Il n’est pas interdit de se serrer dans les bras pour clôturer la séance!

 

Et vous, vous faîtes quoi cet été?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s